RENCONTRE avec Matthieu gicquel, verrier, membre de l’adaav

Matthieu Gicquel

Aux jeunes gens a papoté quelques minutes avec Matthieu Gicquel, un jeune verrier installé à Moulins, dans l’Allier. Il nous raconte son parcours, ses créations et ses projets avec l’ADAAV, l’association pour le développement de l’artisanat d’art verrier dont il est l’un des membres fondateurs.


Mathieu, si tu pouvais te présenter en quelques mots, ton parcours et ton métier?

Je suis Matthieu Gicquel, verrier, j’ai été formé à l’école nationale du verre d’Yzeure, au lycée Jean Monnet du CAP au BAC+2. En 2014, parallèlement à mes études, j’ai monté mon entreprise, au début pour occuper mes week-end, je faisais des petites créations, des bijoux, des productions pour le marché de Noël. Cela me permettait de faire mes études en expérimentant aussi l’entreprenariat. Aujourd’hui j’ai un petit atelier, ouvert sur rendez-vous, à Moulins, je fais des expos et des salons. Depuis 2 ans, c’est devenu beaucoup plus sérieux.

Quelles sont aujourd’hui tes productions? Vers quoi s’oriente ton travail?

Aujourd’hui je travaille sur du mobilier sur mesure en dalle de verre texturé. Je produis des pièces sur mesures pour des designers, des architectes d’intérieur mais aussi pour des particuliers. Bien sûr, cela induit de vouloir investir dans un mobilier durable, donc pour des privés qui ont envie de mettre un certain budget dans les pièces. A terme, je souhaite travailler en collaboration avec des ferronniers ou des ébénistes.

On parle de mobilier durable pour des clients qui ont un soin particulier à leur intérieur, comment se positionner face aux modes, aux changements du gout qui est plus rapide qu’il ne l’était au siècle dernier où l’on investissait dans un intérieur pour sa vie alors qu’aujourd’hui la moyenne de consommation des biens mobiliers est beaucoup plus rapide?

Je produis un mobilier durable puisque je travaille sur du verre, qui est en soit un matériau qui se détériore très peu dans le temps bien qu’il soit sensible aux chocs ou aux rayures. En terme de modernité, je propose un travail de dalle de verre texturé, ce qui est tout à fait nouveau.

Pour développer ton activité et l’artisanat d’art verrier tu as créé une association, ici à Moulins?

Effectivement, nous avons créé l’ADAAV. A l’origine c’était pour structurer un projet, notre boutique éphémère de décembre. J’avais un petit appentis dans mon premier logement, de 9m2. Ma propriétaire m’avait proposé de le prêter pour des petites exposition. Rapidement, cela été trop étroit. Nous avons fait les expositions suivantes dans une boutique en ville. L’association a été créé pour formaliser cette initiative.

Quels sont donc vos projets avec cette association?

Bien que la situation actuelle soit difficile, nous ouvrons quand même notre boutique éphémère le 17 novembre. Conscient que cette année est différente, nous mettons de grands moyens de communications et nous nous adaptons en proposant un service de click and collect. Une chose est à mentionner au sujet de cette boutique éphémère : l’association essaie toujours de proposer des prix à moins de 100 euros pour une collection d’article. Cela permet d’acheter de l’artisanat d’art, produit par des personnes très reconnues sans avoir des milliers d’euros à dépenser. Par ailleurs, la boutique est aussi l’occasion de présenter aussi des pièces « de galeries », moins abordable pour le grand public, mais qui montre la dextérité de l’artisan, ses capacités de création, de créativité.

Et tes projets personnels ?

Rester à Moulins, même si mon local risque d’être vitre trop petit, je pense qu’il y a ici le soutien nécessaire pour pérenniser mon entreprise. Aussi, il y a peu de production locale malgré l’histoire passée à Souvigny qui a durée plus de 300 ans.

Tous droits d’exploitation d’image réservés ©FredericMartin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s