Ugine, une ruée vers l’acier

Art et Histoire. Grâce à l’aimable autorisation des Villes et pays d’art et d’histoire d’ Auvergne-Rhone Alpes, nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir le patrimoine d’Auvergne-Rhône Alpes et son histoire …

Depuis 2015, un parcours photographique de François Deladerrière est à découvrir en plein air dans les rues d’Ugine, en Haute Savoie, près d’Albertville. Il se compose de 16 tirages en grand format illustrant différents aspects de l’histoire industrielle de la ville.

Grâce à la photographie, l’usine sort de ses murs

L’exposition « Ugine, une ruée vers l’acier » prolonge la publication en 2014 du livre du même nom, dont sont issues les photographies de François Deladerrière. Les photographies montrent des vues intérieures de l’usine mais aussi les hommes et les femmes qui y travaillent.

Ces images, qui témoignent de la place prépondérante de l’activité industrielle dans la vie des habitants d’Ugine, sont réparties à différents endroits dans la ville, notamment à proximité de l’usine, le long de l’avenue Paul-Girod. Ainsi, l’usine sort de ses murs et ceux qui y travaillent s’affichent au milieu de la population locale. Juste retour des choses pour qui sait que l’aménagement urbain d’Ugine s’est fait au rythme de la vie de ses usines, produisant une architecture à caractère social, souvent en avance sur son temps.

Cette exposition permanente est le fruit du partenariat entre la ville d’Ugine, l’entreprise Ugitech et la Fondation Facim ainsi que le CAUE de la Savoie (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) dans le cadre du Pays d’art et d’histoire des Hautes vallées de Savoie.

L’artiste

François Deladerrière est né en 1972. Il vit et travaille en Arles (13) et à Cohennoz (73). Diplômé de l’Ecole Nationale de Photographie d’Arles en 1999, il poursuit aujourd’hui un travail personnel et réalise des commandes portant essentiellement sur le paysage et l’architecture. Voyageur, comme le sont souvent les photographes, il a bénéficié de résidences à l’étranger comme en Egypte, invité par le Centre Français d’Alexandrie ou au Laos. 

Il a publié deux séries commandées par la Fondation Facim : « Nice et Savoie, un regard contemporain » (2010) et « Ugine, une ruée vers l’acier » (2014), en coédition avec Actes Sud. Ses photographies sont régulièrement présentées lors d’expositions collectives ou personnelles. Il a récemment participé au projet collectif « France(s) Territoire Liquide », mission photographique sur le territoire français publié au Seuil en 2014.

Les thématiques qu’il développe sont la plupart du temps liées au paysage. Il a réalisé par exemple une série de photographies de l’autoroute A40 (entre la vallée du Rhône et Chamonix-Mont-Blanc).

En savoir + :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s