PASCALINE LIARD : UN graphisme ENGAGE DANS LE MONDE ASSOCIATIF

Vous l’avez peut-être remarqué, mais les différents éléments graphiques de l’association l’Art dans tout, y compris la revue AuxJeunesGens sont entrain de se transformer. Aujourd’hui, partons à la rencontre de Pascaline Liard, la graphiste à qui nous devons ce formidable travail.

Pascaline est dans l’Allier depuis 4 ans. Elle fait du design et du graphisme et s’investit dans des projets associatifs événementiels avec un regard engagé pour l’écologie.

Professionnellement, Pascaline s’est installée dans l’Allier il y a quatre ans. Tout a commencé après sa solide formation : une mise à niveau en Arts Appliqués, un BTS communication visuelle, et un DSA d’arts appliqués en design graphique avec une spécialité multimedia, elle a ajouté à son parcours un Master II à la Sorbonne où elle a travaillé sur les installations numériques en médiation culturelle. Un solide parcours qui oscille aux limites de la médiation culturelle : « Il est difficile de nommer la différence entre la médiation culturelle et la communication : la méthodologie est similaire. Il faut faire passer un message. »

Aujourd’hui, c’est une entrepreneur reconnu : elle a monté une marque avec son compagnon qui lui permet de communiquer sur leur travail : « Pulp Motion, ce n’est pas une société, c’est une marque qui permet à nos deux micro-entreprises de nous ouvrir aux opportunités ». Les réseaux se mettent en place, et la demande explose !

En effet, son engagement associatif, dans l’écologie mais aussi dans des projets citoyens lui ont permis de s’implanter dans la ville.

D’abord à l’Atallier, le Fablab de Moulins, un atelier associatif de mise à disposition de machines numériques, pour prototyper des projets, réparer, fabriquer,… Ensuite, à Bouge toi Moulins, une association qui vient de cesser son activité mais qui organisait de nombreux évènements sur la ville tels que le carnaval ou la course de caisse à savon et qui incubait d’autres projets associatifs. C’est d’ailleurs dans ce cadre que Pascaline a lancé le projet de LudiMoulins, un rendez-vous mensuel pour amateurs de jeux de société, devenu par la suite une véritable association à part entière, fondée à ce titre par Olivier Laroque. 

Depuis le printemps dernier c’est l’écologie qui occupe son temps dans le cadre de son engagement dans un groupe local des Incroyables Comestibles qu’elle a cofondé avec plusieurs habitants de l’agglomération moulinoise et qu’ils ont baptisé « Les Gûmes Associés ». L’objectif de cette association est de promouvoir la végétalisation des villes. Elle organise troc de graine, pédagogie et sensibilisation pour les urbains.

Pour 2021, ses projets se développent encore, en particulier dans le domaine professionnel : « développer des projets illustratifs ludiques et engagés, élargir son réseau professionnel dans le secteur associatif,… » mais aussi pouvoir développer Les Gûmes Associés (Incroyables Comestibles de Moulins, Yzeure, Avermes) et son jardin participatif à Avermes (aux jardins des Isles). 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s